Skip to content. Skip to navigation
Personal tools
 
You are here: Home Les Echos de Saint-Ambroise Voyages Etude transalpine sur les normes environnementales en entreprise
Document Actions

Etude transalpine sur les normes environnementales en entreprise

Les 18 et 19 novembre 2010, c’est dans la capitale du Piemont que les étudiants, (33 étudiants de BTS CGO et 2 étudiantes de BTS AM), ont été accueillis par des représentants de la Ville de Turin. Il s'agissait de visiter la Société de Traitement des Eaux (SMAT), avoir une compréhension globale de la démarche environnementale et des projets de mobilité durable mis en place par la Ville et profiter d’une visite des usines FIAT.



4ème plus grande ville de l’Italie, avec une agglomération de plus de 1.700.000 habitants, Turin jouit d’une situation géographique centrale au cœur des Alpes. Traversées du nord au sud par le fleuve Pô, la ville et les communes de la ceinture turinoise occupent une plaine de 38.000 km² où vivent plus de 17 millions d’habitants, ce qui représente 30% de la population italienne. C’est aussi dans cette plaine du Pô que se trouve la plus grande concentration industrielle de l’Italie.


Le groupe SMAT (Società Metropolitana Acque Torino) leader dans le domaine du service des eaux avec un système de production et de gestion parmi les plus avancés en Europe, gère les sources d’approvisionnement en eau, les réseaux de collecte des eaux usées, les installations de traitement et la distribution en eau potable pour plus de 2 millions d’usagers.



Construit en 1984, le site que nous avons visité gère toute la zone du territoire de Turin et représente la deuxième station d’épuration d’Europe. Doté d’un centre de recherche depuis 2008, la SMAT (certifiée ISO 9001) veille à assurer une qualité constante de ses services en prenant en compte la protection des ressources et de l’environnement.

Sur le bassin d’intervention de la SMAT, 400 installations d’épuration traitent plus de 260 millions de m3 de déchets et eaux résiduaires rejetés annuellement par 1,5 millions d’habitants et plus de 1800 entreprises. 

A l’avant-garde, cette implantation centralisée a été la première à utiliser l’eau d’origine fluviale pour la production d’eau potable et elle gère aujourd’hui le plus grand site de traitement chimique, physique et biologique italien qui peut rendre potable jusqu’à 2500 litres/seconde l’eau prélevée du fleuve, le Pô.


La deuxième visite a conduit les étudiants à la Mairie de Turin où deux responsables du Service Environnement ont présenté la démarche de mobilité durable et les actions mises en place.

Depuis 1990, la Ville de Turin a opéré une transformation urbaine avec d’une part, une reconversion suite à la crise qui a touché l’industrie automobile et d’autre part, une requalification des périphéries ; Turin étant devenue une ville de l’innovation et de la culture, de la recherche et un pôle de développement tertiaire.


Quand on compte à Turin : 2 automobiles tous les 3 habitants, une utilisation de véhicules privés de 66,5 % contre 33,5 % de transport public, les conséquences sont évidentes : congestionnement routier, occupation du sol, consommation d’énergie non renouvelable, pollution atmosphérique, insécurité…

Aussi, pour limiter ces impacts, la Politique de la Ville de Turin a favorisé différents plans de trafics urbains et a misé sur des investissements importants pour développer des solutions de mobilité durable :
-    un plan de circulation automobile contrôlé (par exemple, interdiction de circuler en centre-ville pour les véhicules diesel sur certains jours et heures)
-    un réseau de transport plus développé (108 lignes de transports en commun, une ligne de métro, 922 autobus, 220 trams, 6 gares ferroviaires)
-    aujourd’hui 175 kms de pistes cyclables (360 kms en 2015), système de locations de vélos, parkings adaptés, «Bike sharing », partage de vélos,… 116 stations adaptées aux 2 roues mises en place.
-    un accès piétons au centre historique renforcé
autant de mesures pour concilier à la fois le développement économique de la ville et favoriser l’utilisation des transports en commun.

La fin de la première journée d’étude s’est voulue culturelle et le groupe d’étudiants a eu la chance de découvrir les plus grandes collections égyptologiques du Musée Egyptien de Turin (2ème musée égyptien le plus important après celui du Caire).





Ce voyage à Turin n’aurait pas été complet si nous n’avions pas programmé une visite des usines FIAT et plus particulièrement du centre de « Crash-test ». Là, les nouveaux modèles automobiles sont passés au crible pour tester leur résistance au choc en simulant un accident de la route. Habitacle, sécurité piéton ou passager, airbag, tout y passe.
C’est sur un autre site du groupe automobile que nous avons le privilège de visiter une usine à la pointe de la modernité : le siège de ABARTH !, la « Haute Couture » de la marque FIAT.  Dans le showroom, quelques anciens modèles mythiques et les nouveaux prototypes sont exposés sous le logo (le scorpion)  signe du zodiaque du fondateur qui a orné toutes les voitures de compétition de la marque Abarth.  Absolument « Grandiose » vous diront les passionnés de voitures de sport !



Un voyage d’études fort intéressant et une ambiance de groupe bien sympathique !
Le BLOG : La vie de l'établissement
 
Agenda
 
 

 

2 rue Burdin, 73025 Chambéry CEDEX Tel : 04.79.33.12.55 Fax : 04.79.75.33.59 contact@st-ambroise.org
Plan du site Plan du site